les Zeps

les Zeps

Mise à jour mi-octobre 2011 : la Croatie


Une longue mise à jour ! !

Bon là on pose le décor tout de suite : les paysages et les villes de Croatie nous ayant plutôt ravis, nous nous sommes un peu lâchés au niveau du nombre de photos. Alors si vous ne disposez que de quelques minutes, nous vous conseillons plutôt d'aller boire une petite bière ou de jouer un petit moment au bilboquet. Par contre, si vous avez un peu plus de temps devant vous ou que vous avez décidé qu'il fallait arrêter de faire les choses trop rapidement... vous pouvez consulter cette mise à jour (et rien ne vous empêche, en même temps, de "tripoter" furtivement le bilboquet que vous avez sous la main et de siroter langoureusement la binouse -ou l'inverse !-).

 

 

Ah ouais tiens, il y en peut-être qui se demandent ce que l'on fait en Croatie alors qu'après la Hongrie, il était un peu convenu que nous nous rendions en Roumanie. Mais nous voulions, en effet, profiter au plus vite de la mer Adriatique !

                       

                        Et avec une eau si limpide, il fallait..

 

 s'initier sans tarder aux rudiments de la plongée !

  

Séquence" frisson" dans les profondeurs de la soute du camion.

 

 

                 

Séquence "émotion" sur les cimes de l'île de Krk (non non je n'ai pas oublié de voyelle)

 

...et tiens, une petite séquence "passion" à la découverte d'autres îles un peu plus au sud.

     

      Traversée entre Krk et...

                                                       l'île de Crès

                    

 

Petite particularité en Croatie : le camping sauvage est strictement interdit. Mais quand le Croate dit "strictement", sachez qu'il ne rigole nullement... et le policier de ce pays prend un vilain plaisir à poser des "sabots" aux roues des éventuels camping-cars récalcitrants (paraît qu'il y en a même qui se sont retrouvés au tribunal avec amende, procès, frais de procès, etc.). Donc, pour éviter cette mésaventure (qui aurait pu faire une belle anecdote, on vous l'accorde mais... euh... non ! !), nous nous sommes sagement conformés à la loi et avons donc dormi dans des campings (ce qui a fait un peu flamber notre budget quand même !).

 

D'un autre côté, les campings sont souvent très bien situés et, à cette époque, les meilleures places demeurent généralement disponibles (enfin, là, nous étions quand même à, au moins, un mètre cinquante de la mer ! ! ... pas facile hein ! ?).

 

              

              A la découverte des poissons multicolores

 

                           

 

Sur la très belle île de Losinj

 

Retour sur le "continent" via un autre ferry pour découvrir l'Istrie, la péninsule tout au nord du pays

                           

                            Début d'orage

 

La ville de POREC où on sent, dans l'architecture, que la République de Venise était proche et n'a donc pas eu de difficultés à annexer les lieux.

                                                    "Cohabitation" de styles

                             

          

  ROVINJ                                       

 

 ...encore une ville magnifique qui a subi les assauts romains, byzantins, vénitiens et en garde les traces à -quasiment- chaque coin de rue !

 

                                    

 

 

 

            

 Ahhh, la revoilà, vous la reconnaissez ! ? On pensait pourtant l'avoir semée ! !

 

 

 

PULA,

dernière ville d'Istrie visitée,

 et ses formidables arènes !

 

                       

 

  

Cet amphithéâtre pouvait contenir jusqu'à 20 000 spectateurs (et le combat des gladiateurs, c'était quand même autre chose qu'une vingtaine de "danseuses" qui courent après un ballon de foot !).

                                                        

 

                  

 Le temple d'Auguste... encore une empreinte romaine sur la ville

 

                                                

                                                 "I'm the king of the world"

   

 

      

       La côte est de l'Istrie avant de rejoindre...

 

PLITVICE

Ses cascades, torrents, sources et ses 16 lacs qui tombent les uns dans les autres.  

    

                                    

 

                      

 

 

                      

 

Petit volatile (petit entracte pour ceux qu'en auraient ras le bol des chutes d'eau !)

 

              

 

                                           

 

 

                       

 

                           

                                

 

                                     

         

 

Steppes d'Asie centrale ? ? Non, retour vers la côte dalmate, à une centaine de kilomètres de Plitvice en traversant des paysages assez surprenants.

 

     

     On nous a certifié que la couleur était naturelle et affirmé que le comité pour le développement touristique de la Croatie ne déversait pas d'Harpic WC dans l'eau ! 

 

 

                       

                        Petit rongeur arboricole (ouais, un écureil quoi !)

 

                        

                        Attaque de pirates !

 

 

 

TREGIR

encore un site inscrit au patrimoine mondial de l'humanité 

                                   

                         

 

 

 

 

Ah ouais tiens, un Français, Toulousain de surcroît, qui entraîne donc Mahé... au rugby (ok, ils n'ont pas le même gabarit... mais il faut de tout pour équilibrer une équipe !).

 

                   

Quelques soirées ensemble, la visite de Trogir commune... alors forcément, quelques placages plus tard, quand les copains se séparent, ils se disent certainement qu'ils vont bien se recroiser sur la route.

 

 

                                           SPLIT

                                          

Une ville magnifique (vous vous dites peut-être "ils exagèrent un peu, ils sont tout le temps à dire que c'est superbe, etc"... ben ouais mais c'est normal, vu que vous êtes nos "clients privilégiés", nous vous gratifions seulement de ce qui est le plus intéressant !). Nous disions donc que Split était en effet MA-GNI-FI-QUE, une ville entourée de la montagne d'un côté, de la mer de l'autre... et qui a été construite dans un gigantesque palais (de Dioclétien) aux environs du IVème siècle.

 

Montée en haut du campanile de la cathédrale pour ceux (on ne citera pas de nom) qui n'ont ni la trouille ni la flemme (celles qui ne monteront pas feront coucou depuis le bas ... non, je ne dénonce personne !).

 

Vue depuis le sommet 

 

          

           Les remparts du palais à la porte Argentea

 

                             

                             Les remparts du palais à la porte Aurea

 

                                              

                                              

                                                    Le temple de Jupiter

 

 

   

    La statue de Grégoire de Nin

 

                    

"Au fait, il nous parle de Grégoire de Nin mais on ne sait pas qui c'est !" ... Ben figurez-vous que nous non plus, nous ne savions pas !... Alors qu'est-ce qu'on a fait ? ? Eh bien, nous sommes allés à la bibliothèque universitaire de théologie de Split durant trois jours (plus une nocturne de 20h à 3h du matin) afin d'en savoir davantage sur cet illustre personnage et... après avoir épluché en détail tous les manuscrits (notamment ceux très intéressants du biographe de Grégoire de Nin, Vassili Tvatrzorb, homme politique serbe du XIVème siècle qui a rédigé, en grec ancien, d'intéressants écrits -22 volumes de 1400 pages environ- sur la vie écclésiastique en 1078 apr. J.C. dans la principauté de Neretva), nous sommes en mesure de vous résumer qui était Grégoire de Nin.

"Grégoire de Nin, évêque de son état, a réussi, au 11ème siècle, à obtenir de Rome que les messes soient dites en slavon et non pas en latin" (on résume hein mais pour tous ceux et celles qui souhaiteraient en connaître davantage -et je sais qu'ils sont nombreux !-, nous donnerons toutes les références des documents indispensables et des ouvrages essentiels en annexe !). 

 

 

                

                  La côte dalmate au sud de Split

                      

 

 

              

               Traversée pour...

 

 l'ILE DE HVAR 

                  

 

L'île de Hvar a été classée, selon le journal américain Traveler, dans le top 5 des plus belles îles du monde ! Franchement, ils exagèrent un peu (perso, nous ne la classerions même pas dans notre top 5 des îles que nous connaissons)... mais elle demeure quand même très belle... et nous vous laissons juger par ces quelques modestes clichés !

 

                

 

                                        

 

                 

                  Petite pause repas/détente 

                                                  

 

                    Village de Stari Grad

                   

 

                    

 

Village de Hvar (toujours sur l'île du même nom)

La forteresse espagnole

 

La montée au sommet exige, vraisemblablement, une certaine motivation...

 

              mais l'arrivée confère, visiblement, une satisfaction certaine !

 

             

              Vue sur le port de Hvar depuis la forteresse

 

    

 

                               

 

 

                  

 

 

La presqu'île de Kabal, à l'est de l'île

                             

S'il s'arrête et descend du vélo, n'imaginez surtout pas qu'il est fatigué ! Il ne fait qu'attendre les traînards !

 

Sur cette presqu'île, nous plongerons encore et "pêcherons"... 

un oursin,

 

             

              une rascasse,

 

                                 

 des trucs (si vous avez plus d'informations, nous sommes preneurs !)

 

                  

 

Oursin que nous ne manquerons pas de disséquer et d'étudier bien entendu !

 

                             

 

Après un séjour fort agréable sur cette île, nous traverserons en sens inverse.

 

                              

Nous confirmons que l'air de la mer peut parfois s'avérer... quelque peu excitant !

 

 

                       

 

 

 La côte dalmate...

 

               

                    en direction de...

 

 

                                       

                            

 

 

DUBROVNIK

surnommée "la perle de l'Adriatique"

 

                       

                                 L'église des Jésuites "Saint-Ignace"

 

 

 

                    

                Saint-Blaise

 

                            

       Le palais Sponza 

 

 

                       

 

Le soleil se couche sur la Croatie !

 

Il ne tardera pas à se lever sur le Montenegro...

 

 

 

 

 

 


16/10/2011
8 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :