les Zeps

les Zeps

Mise à jour début octobre 2011 : la Hongrie


Jo reggelt kivanok à tous (attention il y aura interro au retour !)

 

On s'était arrêté où au fait ? ... Ah ouais, on avait franchi le Danube pour entrer en Hongrie...

Un pays où nous nous sommes quelque peu attardés car il nous proposait une partie "historico-culturelle" et une autre un peu plus "akar pihenni" ... ça doit vouloir dire un truc comme "doigts de pied en éventail" (les puristes en hongrois -et je sais qu'ils sont très nombreux à visiter ce site- relèveront peut-être une petite faute grammaticale... qu'ils veuillent bien nous en excuser !).

Bon, nous vous proposons la partie culturelle avant parce que nous savons très bien qu'après s'être amusé, c'est beaucoup plus difficile de se remettre au boulot !

 

BUDAPEST

 

 

La place des héros... du côté Pest (ah ouais... parce que la ville est partagée entre la colline -de Buda- et la plaine -de Pest -). Au milieu : le Danube. Nous avons davantage parcouru Buda pour deux raisons principales (1. c'est plus charmant et moins commercial 2. ça "fait" les mollets ! !"). 

 

            

            Le bastion des pêcheurs (allez tiens on va partir comme ça : si on ne vous dit rien, c'est que c'est à Buda !), un monument élévé aux alentours de 1900 (la date exacte ? ... ça n'intéresse personne ? ! ... si ? !... ben euhh... essayez le 3615 Budapest !).

 

         

                         Temps de pause... et de pose !

 

             

              Le parlement (côté Pest) et les feuillages (on a dit que si on ne précise pas, c'est que c'est Buda... faut suivre hein !)

 

                

                Toujours le parlement.

           J'en entends certains (spécialisés dans le sabotage de blogs) demander si la péniche est à Buda ou à Pest... (à ceux là, je répondrai... ben rien tiens ! On ne leur prêtera même pas attention -bien cassés là les détracteurs de blogs en tout genre ! !-).

 

                   

Attention, ne vous approchez pas trop... cet enfant est peut-être fou !

 

 

Nous nous sommes concertés... et nous pensons que l'habitant de Budapest qui prend le tramway deux fois par jour, à raison de cinq fois dans la semaine... doit commencer à avoir des problèmes de surdité à partir de 15 ans environ !

 

                           

 Petites ruelles sympathiques... dans l'une desquelles nous nous goinfrerons (non, non, le mot n'est pas trop fort) de mèlokos !

 

                

                 Budapest possède aussi sa statue de la liberté. Elle commémore la libération de la ville par les Russes... avant qu'ils ne soient devenus méchants ! ... Excusez mais il faut un peu "caricaturer" et simplifier certains points historiques pour Mahé (parce que c'est quand même du programme du bac là hein !).

 

 

 

Eglise Saint-Mathias (qui fut transformée en mosquée pendant l'occupation turque mais que Soliman a cependant voulu garder à l'identique tant il la trouvait magnifique !).

 

              

Alors là on constate bien la séparation entre Buda (à gauche) et Pest (à droite).

 

 

Nous quitterons Budapest (direction le sud) pour rejoindre les rives du lac Balaton (le plus grand lac d'Europe -exceptés les lacs russes-). Beaucoup la surnomment d'ailleurs "la mer hongroise").

 

Vous avez pu remarquer qu'on vous livre quand même un petite partie de notre intimité... Pour les frustrés qui aimeraient en voir davantage, il existe des vidéos qu'on peut leur fournir... en contrepartie (bien sûr) de leur numéro de carte bancaire ! !

 

              

               Ok, ce jour-là pas de grasse mat'... mais il y a des levers de soleil qui méritent bien un petit effort !

 

              

               Pendant la classe.

On peut remarquer la concentration de ces élèves modèles !

(Rassurez-vous néanmoins, ce n'est qu'un trucage... il est en effet difficile de maitenir sa réflexion plus de 30 secondes... à 15 mètres de la plage !)

 

                

                Regardez bien ces bouées autour des bras de cet enfant... il est possible qu'on ne les retrouve plus beaucoup sur les photos suivantes ! !

 

 

Ah, on allait oublier de vous dire... que nous avons été victimes d'attaques par une tribu ennemie !

 

La phase d'observation... nécessaire pour comprendre la statégie de l'adversaire.

 

              

               Le haka... cri de guerre pour terrifier l'ennemi ! 

 

                               

                               La célébration de la victoire (on vous a épargné les images sanglantes du combat).

 

 

Toujours aux abords du lac Balaton...

 

             

              L'abbaye de la presqu'île de Tihany.

 

 

Pour s'intégrer dans le pays, il y a bien fallu qu'on participe aux vendanges !

 

         

          ... et avec l'argent, on a (enfin !) pu acheter des glaces (on pense que les enfants ont apprécié ! !)

 

           

            Par contre, on ne vous montre pas leur tête après qu'ils aient goûté les épices locales !

 

A Heviz, un peu plus au sud, nous avons pu découvrir une source d'eau chaude naturelle.

Le lac avoisinant les 33°C, il a rapidement été exploité pour le tourisme... Il est donc payant (assez cher) et rempli de retraités hongrois (attention, nous souhaitons signaler que nous n'avons rien contre cette population... mais allez, on y repassera plutôt lors du voyage pédagogique des étudiantes de l'université de Stockholm ! ... pourquoi ?... euh je ne sais pas moi... pour travailler un peu l'accent suédois  par exemple tiens !)

 

 

 

Donc on a trouvé la petite rivière attenante à ce lac... il y fait tout aussi chaud et on s'y baigne à tout moment du jour et de la nuit...gratos !                          

                               On vous l'avait promis ! ... Eh oui, c'est dans cette petite rivière hongroise que Mahé a fait ses premières brasses !

 

 

Sur les berges de ce petit cours d'eau, nous avons pu admirer pléthore de nénuphars... alors, à la façon de Monet (laissez-moi y croire !), nous vous proposons quelques compositions de nymphéas ! 

 

"La passerelle aux nymphéas"

 

           

            "Photographe en herbe"

 

 

        

         "Reflet sur nymphéas"

 

                

                "Sérénité et nymphéas"

 

          

           Allez, nous vous quittons sur cette image... et sur celle qui reste la plus belle de toutes les fleurs.

 

 

A bientôt...ou pas ! ...parce qu'il demeure effectivement un peu difficile de se connecter dans ces contrées (oui, vous avez peut-être pu le remarquer sur la carte... on a un peu de retard sur le blog... parce que la Hongrie, c'était il y a à peu près trois semaines quand même !... mais allez, on fait au mieux !).

 

Bises à tous.

 

 

 


03/10/2011
10 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :