les Zeps

les Zeps

Mise à jour du 16 août 2011 : Angleterre 2ème partie

Les Cornouailles


Amis visiteurs, bonjour !

 

Bon on a mis un peu de temps pour cette nouvelle remise à jour du blog parce qu'on a eu un peu de mal à trouver une connexion. On a aussi remarqué qu'on avait chargé en photos et en textes (on essaiera les prochaines fois de faire plus succinct mais de donner des nouvelles de manière plus fréquente)... mais rassurez-vous, il est tout à fait possible de commencer et de se sauver en cours de route. Le blog ne possède pas de mouchard qui détecterait ceux qui s'échappent du site avant la visite complète !

En plus là, si vous n'appréciez pas la mer et les photos de mer...  alors passez votre chemin, ce blog n'est pas pour vous ! Par contre, si vous aimez l'océan, les côtes, les vagues, les rochers et vice versa mais aussi l'océan, les côtes, les vagues, les rochers, etc. (et aussi dans le sens inverse !), alors soyez les bienvenus dans cette nouvelle mise à jour consacrée à la région des Cornouailles.

 

 

 

Les Cornouailles...

Nous sommes ici à l'extrémité sud ouest de l'Angleterre. Ce territoire est celte. En effet, lorsque les Barbares ont mis les Romains à la porte de cette Terre (que César nomma Britannia), alors les peuples celtes n'eurent d'autre alternative (si ce n'est se faire massacrer) que de fuir. Ils partirent donc dans le Nord (Ecosse), dans l'Ouest (Irlande, Pays de Galles et Cornouailles) et certains traversèrent même la Manche pour arriver dans notre Bretagne à nous.

 

Routes sinueuses et qui s'apparentent un peu à la descente du Refrain mais en encore beaucoup moins larges ! (pour ceux qui ne connaîtraient pas la descente du Refrain, on vous la conseille vivement comme promenade dominicale ; ça se situe entre Fournet-Blancheroche et Biaufond et on vous laissera bien volontiers le lien pour télécharger la carte IGN).

 

 

On dit dans les Cornouailles que l'on peut avoir les 4 saisons en une seule journée... nous, maintenant, on adhère complètement ! Cependant, éclairages magnifiques, alternance de nuages de toutes formes et de soleil éblouissant, les Cornouailles nous ont plu ! Le camion est souvent passé de justesse entre le petit mur de pierres sur la gauche et le gros bus sur notre droite dans les ruelles des villages visités mais les gens sont tellement sympas sur les routes, nous laissant passer avec un grand sourire, reculant dans les "passing place" pour que l'on ne soit pas gênés, descendant même parfois de leur voiture pour nous guider... Vraiment sympas ! En plus, on adore leurs "fish and chips", poissons fris dans l'huile, avec des frites... repas très light quoi ! !

 

 

 

 

Alors nous voilà donc à Looe, petit village de pêcheurs bien sympa que nous visitons sous des trombes d'eau après une petite rando empruntant les "coast footpath" (chemin côtiers de randonnée... eh oh s'il y en a encore qui ne sont pas bilingues après les visites de ce blog, c'est qu'ils le font exprès hein !). Alors bien sûr, nous sommes trempés à essorer et il nous faut refaire le chemin inverse pour rentrer au camion... ou prendre ce charmant taxi qui nous fait de l'oeil et semble insister pour nous ramener (ok, on n'est pas fiers mais on est en Angleterre et il faut bien essayer leurs taxis quand même !). Par contre mention "peut mieux faire" décernée à ce village car on n'y a pas trouvé de fish and chips !

 

 

Polperro, merveilleux village des Cornouailles enclavé au fond d'une crique, peut-être même le plus beau de tous ceux que nous avons pu voir... Le lieu est propice à ...

 

 

 

 

 

 

la balade dans les rochers et sur le petit port...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la visite en flânant dans les ruelles...

 

 

 

 

 

mais visiblement aussi à... la méditation !

 

 

 

Néanmoins, mention "faut pas se foutre de la tronche du monde" pour ce charmant petit village de pêcheurs où ils ne sont pas foutus de servir des fish and chips après 20H !

 

 

 

Ce soir, on se gare dans un petit parking bien calme près d'un champ de moutons, on mange... nos oeufs à la coque... Et on se fait virer par un mec du National Trust Park... On finit quand même nos oeufs eh oh... et on part vers un autre parking un peu plus loin en rase campagne.

 

 

 

 

 

Sous les sunlights des Tropiques... Bon c'est quand même le point le plus au sud de l'Angleterre : Lizard Point. La mer est vraiment d'un bleu transparent propice à la plongée, mais on a laissé nos tubas et nos masques au camion qui est à 1h de marche de là... Dommage ! En plus, le fish and chips n'ouvre ses portes que deux heures plus tard (eh... quand on vous dit que ce n'est pas tous les jours faciles... !).

 

 

 

 

On part à la recherche d'un endroit pour poser le camion pour la nuit. On s'enfile dans les petites ruelles de Porthleven dans lesquelles on reste coincés à plusieurs reprises. Obligés de descendre pour guider toutes les 2 minutes, Fred tient vraiment à dormir le plus près possible de la mer mais Karine n'en peut plus de descendre pour les manoeuvres... C'est la scène de ménage assurée si on continue comme ça... Alors on repart... jusqu'au Mont Saint Michel...

si si mais le British, le Saint Michael's Mount, un peu le même que le nôtre mais en modèle réduit (peut-être que l'archange a fait une apparition plus rapide ? ?). On se gare juste en face de la mer et en plus... y'a un fish and chips... De quoi réconcilier tout le monde ! Les ptits loups prennent même un bain du soir dans l'eau glacée de la baie...

 

 

 

Nous sympathiserons avec un goëland...

 

 

Séance de cinéma depuis le camion...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attention photo en exclusivité pour les heureux lecteurs de ce blog ! Mais ça reste entre nous hein... les tabloïds anglais se l'arrachent déjà !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain matin, cerf-volant avant de repartir vers l'ouest.

Il donne des cours... nombre d'inscription limité, ne tardez pas !

 

 

 

 

 

 

 

Porthcurno...

endroit fort sympathique !

 

 

 

 

 

 

 

Sennen... on n'ira pas aux îles Féroé mais ça devait peut-être bien ressembler un peu à ça ! Dommage !

 

 

 

Il est un site, tout à l'ouest de l'Angleterre, que les Britanniques nomment Land's End (la fin du monde). La surexploitation touristique l'a malheureusement dénaturé et il ressemble aujourd'hui étrangement à un parc d'attraction... Beurk ! Non loin de là pourtant, en parcourant quelques miles en direction du nord, il est possible de rencontrer un endroit encore épargné par l'appétit vorace des promoteurs... et qui a conservé son aspect original. Quand on a l'opportunité d'y arriver tard le soir afin d'y passer la nuit (en avait-on le droit d'ailleurs ?) et qu'on a alors la chance de n'y rencontrer absolument personne, l'expérience devient alors magique ! Lorsque, au crépuscule, les lames de l'Atlantique viennent s'échouer violemment sur les rochers, que le vent est si puissant que les oiseaux (comme l'observera encore justement Mahé) ne prennent plus la peine de battre des ailes mais se contentent de se laisser porter... alors seuls les embruns fouettent notre visage... seul le bruit de l'océan vient perturber le silence... seul au monde on peut s'imaginer... Ce soir là pourtant, le lieu apparaîtra, aux yeux des filles de la bande, quelque peu sombre et austère. Mais le lendemain, le soleil qui redonnera à l'océan une couleur bleu-vert, remettra tout le monde d'accord : cet endroit est vraiment prodigieux ! Et si, en plus (photo suivante), quelques phoques viennent nous faire coucou (de loin d'accord mais le phoque british était quelque peu réservé et visiblement d'humeur capricieuse ce jour là !), alors là... nous sommes enfin unanimement conquis par la magie des lieux.

 

        

 

                       

 

 

 

 

 

                   tête de phoque ! (toi-même !)

 

                                         

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint-Yves... belle petite ville mais un peu trop touristique cependant !

 

Encore un goëland... avec lequel nous n'avons pas du tout sympathisé ! En effet, comme vous avez pu le remarquer, il ne s'agit pas du même animal que celui que nous avions rencontré précédemment (lire Tintin au Mont Saint-Michel anglais). En effet, celui-ci a le regard fuyant, l'aile fourbe, le bec mauvais, l'allure sournoise... un goëland que personne ne voudrait comme ami... à part peut-être cette bande organisée et son chef (que nous nommerons ici le terrible rapace des Cornouailles tant ses méfaits dans toute la région sont redoutables et redoutés) qui n'hésita pas à attaquer un honnête père de famille (que nous nommerons ici Super F tant son courage dans la situation qui va vous être narrée fut exemplaire) en essayant de lui voler son pasty (un pasty, des pasties... à ne surtout pas confondre avec la boisson oh combien nocive avec laquelle certains frenchies s'encanaillent jusqu'à plus soif !). Le pasty est une espèce de pâte feuilletée dans laquelle les English arrivent à bourrer à peu près 1kg de n'importe quelle nourriture (après longue discussion familiale, on pense que c'était pour les marins qui partaient en mer pour la pêche à la morue pendant de très longs mois... tant il est vrai qu'après en avoir ingurgité un à midi, on arriverait aisément à tenir sans manger jusqu'au lendemain soir !). Et donc, pour revenir à notre passionnante histoire (que certainement vos petits-enfants raconteront encore à leurs progénitures à la veillée)... en bon père bienvaillant qui s'apprête à nourrir sa famille paisiblement sur un banc près de la plage, Super F sortit les pasties (encore tout chauds et fumants) afin de les distribuer équitablement à sa nichée affamée... et c'est précisément à cet instant (le suspens est alors à son comble... et c'est bien normal !) que le malfaiteur sévit en prenant par surprise, par les airs et par avidité, un morceau de pasty bien moelleux dans les mains même du patriarche et ce n'est que grâce à la bravoure et à la témérité de ce dernier que le vilain palmipède s'enfuit en tenant dans son bec qu'un seul morceau (d'environ 200 grammes cependant) de nourriture. Le satané oiseau de malheur tenta encore à maintes reprises de s'approprier indûment le bien d'autrui mais sans plus y parvenir (il faut dire que les quatre compères finiront alors leur repas la tête plongée dans le sac à pasties). Bien entendu, on ne peut que trop conseiller aux parents de ne pas narrer cette histoire aux plus jeunes enfants afin qu'ils ne soient perturbés dans leur sommeil durant de longues années et surtout à tous les amateurs de pasties en plein air de rester extrêmement prudents !

 

 

 

"J'espère qu'il l'a bien vomi au moins son pasty à l'agneau et à la menthe, le goëland"

 

 

 

 

Port Isaac

                  

Village qui avait l'air sympa et dans lequel nous avions envisagé de passer la nuit... mais ce ne fut pas possible car malheureusement, ce soir-là, leur Enrico Macias régional y faisait un show et il nous fut impossible de trouver une seule place pour garer notre camion... donc on poussera jusqu'à Tintagel.

 

Tintagel

 

Village où serait né il y a quelques 1500 ans le fameux roi Arthur. Quoi, ça ne vous dit rien ? Mais si... ! Le roi Arthur... et ses chevaliers... autour d'une table ronde... Ah ça vous revient maintenant ! Il y avait aussi Lancelot du Lac, Dame Guenièvre et Merlin l'enchanteur dans la bande. Bon, on n'est pas obligé de croire à toute l'histoire hein... mais un petit peu quand même... histoire de rêver !

                 

Et à côté de cela, de superbes falaises aux alentours du village.

 

 

 

Ah, ça y est ! On a peut-être trouvé pourquoi il est toujours 300 mètres derrière le reste de la troupe ! !

 

 

 

 

Harland Quay

On sort alors des Cornouailles.

                                                    

Fabuleux site... et géologiquement fantastique (de très nombreuses strates perpendiculaires les unes aux autres, etc.). La spécialiste de la troupe dispensera d'ailleurs un excellent cours de géologie que, grâce à des explications claires, précises et à de très bons croquis, les trois autres comprendront sans difficulté. Allez va, il y aura peut-être des séances de rattrapage au retour pour ceux qui sont sympas !

                            

 

 

 

Quoi, vous avez dit pré-ado ? Eh, ça va pas non ! C'est encore la petite choupette chérie à son papa (aussi un peu à sa maman, d'accord d'accord).            

 

 

                           

 

 

 

 

Bon, franchement, je ne sais pas ce qu'elles ont toutes avec ce David Beckam ! (Comme quoi, l'abus de fish and chips peut nuire !)

N'empêche, si on avait dit à cet English (eh oui, désolé les filles, c'était une blague, ce n'était pas David B. !) qu'un jour, il aurait le privilège de poser et d'avoir ses fesses à la une d'un blog de renommée internationale...

 

 

Bath

 

Allez un petit détour par Bath (ville classée au patrimoine mondial de l'humanité) et on se retrouve dans quelques jours...

 

 

 

                       

 

 

 

 

En fait, on est déjà passé au Pays de Galles mais on a un peu de retard dans la mise à jour du blog (ça ne nous ressemble pourtant pas !). Mais je crois qu'il y en a assez pour cette fois ! Pour les prochaines, c'est sûr, on fera plus court aussi !

Si vous avez des commentaires, n'hésitez pas, on adore les lire (vos messages perso aussi). On pense bien à vous et on vous embrasse tous, petits (et tout-petits) et grands...

 Allez, à tchao... 

 


16/08/2011
7 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :